Covid-19 et conséquences sur l’exploitation de spectacles

 

Le Pôle Conseil du SYNAVI met à la disposition des compagnies et producteurs de spectacles :

  • Un Exemple de clause d’annulation renforcée à intégrer dans vos modèles de contrat de cession habituels, pour couvrir les cas de reprise de pandémie ou de fermeture administrative de la salle, décidée par le préfet de département.

 

L’indemnisation de la compagnie pour les représentations qui n’ont pas pu se tenir (et qu’elles soient reportées ou non) n’est pas une obligation légale. C’est une obligation contractuelle si le contrat de cession le prévoyait. Sinon, l’indemnisation est à négocier avec votre cocontractant. Le but des modèles d’avenant est de vous y aider.

Dans vos négociations, n’hésitez pas à vous appuyer également sur la campagne que le SYNAVI a mené auprès des collectivités territoriales et des organisations professionnelles représentant les lieux labellisés (cf. ce document). Il doit aussi vous permettre de faciliter la défense de vos intérêts.

Adhérer au Synavi

Adhérer, c’est faire entendre votre voix et permettre au SYNAVI de poursuivre ses actions pour la défense de la création indépendante.

Près de 500 structures étaient adhérentes fin 2022 et ce chiffre est en constante augmentation depuis. En ce début 2024, nous marquons la fin de l’année de mesure de représentativité qui va définir notre influence sur les 4 années à venir. Soyons toujours plus nombreux.ses pour défendre le secteur indépendant du spectacle vivant ; rejoignez-nous !