Note sur la transition écologique 🌱

Notre contribution

Le SYNAVI est impliquĂ© dans les enjeux de transition Ă©cologique. Un groupe de travail est Ă  l’œuvre depuis près de 4 ans. Nous avons apportĂ© notre contribution Ă  David Irle, Ă©co-conseiller auprès du secteur culturel et qui intervient notamment auprès des services de la DGCA. 

Cette note expose notre lecture des enjeux autour de l’urgence climatique et de comment nous pensons qu’elle devrait ĂŞtre abordĂ©e dans le cadre de nos activitĂ©s. Nous y exposons nos engagements et nos prĂ©conisations. Nous nous engageons notamment Ă  poursuivre le travail au sein de l’association ARVIVA (voir la fin de cette publication pour plus de dĂ©tails). 

Pour nous, l’urgence climatique n’est pas un sujet Ă  part mais se pense au cĹ“ur de notre système : c’est une question qui irrigue l’ensemble des axes de notre projet politique et syndical. Nous cherchons donc Ă  questionner le rapport de l’institution aux changements climatiques et Ă  apporter une parole critique. Cette note vise Ă  agir en profondeur et de manière concomitante en direction des institutions et des pouvoirs publics. 

Nous dĂ©nonçons : 

• les cadres actuels d’évaluation et d’organisation des politiques publiques Ă  l’égard de la culture et de la crĂ©ation artistique et de ses opĂ©rateurs 

• les rĂ©fĂ©rentiels propres Ă  la question Ă©cologique dont l’empreinte carbone qui s’appuie sur une grille de lecture biaisĂ©e et inadaptĂ©e au modèle de la compagnie 

Nous militons pour : 

• l’augmentation et la rĂ©affectation des moyens pour l’infusion artistique, qui implique des rĂ©sidences plus longues et de l’autodiffusion mais Ă©galement pour compenser les impacts des changements liĂ©s aux enjeux climatiques (changements dans la mobilitĂ©, rĂ©novations des bâtiments par exemple) 

• soutenir le principe des petites jauges et de l’itinĂ©rance 

• Ă©clairer les chaĂ®nes de responsabilitĂ© pour ĂŞtre Ă©quitable dans le partage de la tâche Ă©co-transitionnelle 

• favoriser la concertation 

Nous dĂ©fendons Ă©galement : 

• de valoriser les pratiques dĂ©jĂ  Ă  l’œuvre, qui dĂ©coulent de notre système de valeurs fondamentales et ĂŞtre proactif.ve.s pour entraĂ®ner des Ă©volutions positives 

• que l’infusion artistique est Ă©galement un levier de sensibilisation et de transformation des pratiques citoyennes et le faire valoriser dans les politiques d’évaluation 

Nos engagements : 

• sensibiliser et former les adhĂ©rent.e.s et les structures indĂ©pendantes en lien avec les partenaires 

• co-construire et agir en partenariat Ă  diffĂ©rents Ă©chelons 

• valoriser les bonnes pratiques, renouveler et transformer les pratiques inadaptĂ©es 

Nos propositions : 

• repenser les grilles et les critères d’Ă©valuations 

• soutenir l’infusion artistique et le temps long 

• soutenir une Ă©quitĂ© territoriale, les droits culturels et les relations de proximitĂ© 

• accompagner de nouvelles pratiques de travail, ĂŞtre attentifs aux impacts sur l’emploi, sensibiliser et former 

• développer la mutualisation et l’éco-construction et éco-conception

Plan d’action d’ARVIVA & formation des dirigeant.e.s

Nous vous encourageons, en tant que membres d’ARVIVA Ă  participer aux sensibilisations coordonnĂ©es par l’association.

🪴PLAN D’ACTION

L’association a publiĂ© le mois dernier son plan d’action, fruit d’un travail collectif entre 14 organisations (fĂ©dĂ©rations, organisations professionnelles, rĂ©seaux).

Cette coopération, qui se construit depuis un peu plus d’un an, s’est développée sur plusieurs points :
• l’élaboration d’un plan de formation pour les dirigeant.e.s des structures adhérentes
• la définition d’une stratégie commune pour accélérer la transformation du spectacle vivant, axée sur les points suivants : formation, politiques culturelles et leurs financements, travail et emploi, informations et outils, et mobilités. Cette stratégie se décline en engagements à prendre et préconisations.

Les parties prenantes de ce travail au sein d’ARVIVA se sont engagées à :
• recenser les formations existantes et les rendre plus visibles et accessibles
• contribuer à rendre obligatoire la formation des directions des structures du spectacle vivant
• recenser et analyser les pratiques d’éco-conditionnalité
• tenir une position partagée sur les adaptations espérées des dispositifs de politiques publiques – mieux diffuser auprès des adhérent.e.s les informations adaptées à leurs défis de transition – encourager et les accompagner à la mise en place de modalités contractuelles engagées
• mutualiser des postes d’éco-conseiller.ère.s entre les organisations engagées
• construire une position partagée en matière de mobilités culturelles
Et à continuer de pérenniser cette collaboration entamée.

Retrouvez l’ensemble du plan (format interactif) édité par ARVIVA juste ici

🪴FORMATION DES DIRIGEANT.E.S : EDITION 2024

Introduction Ă  la transformation Ă©cologique du spectacle

ARVIVA fait suite aux formations proposĂ©es sur la fin 2023. Ces formations, dont vous trouverez les modalitĂ©s pratiques en cliquant ici, s’adressent Ă  toute personne en situation de direction d’une structure du spectacle. Elles sont pensĂ©es pour sensibiliser et mobiliser, en explicitant la dimension systĂ©mique de la transformation Ă©cologique et en apportant des premières billes mĂ©thodologiques pour engager une dĂ©marche vers la transition Ă©cologique.

DurĂ©e : une journĂ©e de 9h30 Ă  18h

Lieux et dates :  formation en prĂ©sentiel, 20 sessions rĂ©parties sur toute la France entre avril et juillet 2024

Plus d’informations, contacts et formulaires d’inscription en suivant le lien !

Adhérer au Synavi

Adhérer, c’est faire entendre votre voix et permettre au SYNAVI de poursuivre ses actions pour la défense de la création indépendante.

Près de 500 structures étaient adhérentes fin 2022 et ce chiffre est en constante augmentation depuis. En ce début 2024, nous marquons la fin de l’année de mesure de représentativité qui va définir notre influence sur les 4 années à venir. Soyons toujours plus nombreux.ses pour défendre le secteur indépendant du spectacle vivant ; rejoignez-nous !