Les syndicats de salariés et d’employeurs du secteur Spectacle Vivant Public n’étant pas parvenus à un accord sur les salaires en 2018, ils ont tenus à trouver un compromis cette année - ceci pour permettre une progression des salaires minimums conventionnels, qui n’ont pas été modifiés depuis 2017. Les négociations ont commencé dès le mois de janvier. Un accord paritaire a été trouvé hier.


Revalorisation des salaires et des indemnités conventionnelles

 

La grille des salaires de la Convention Collective des Entreprises Artistiques et Culturelles (CCNEAC) est donc mise à jour, avec des hausses des salaires minima conventionnels de :
+ 1% sur les salaires artistiques minima,
+ 0,5% pour les salaires minima des salariés non artistes cadres,
+ 1,5% pour les salaires minima des salariés non artistes non cadres, intégrant également la hausse du SMIC au 1er janvier 2019.

Cet accord revalorise également certaines indemnités conventionnelles.

Consultez le détail : CCNEAC Nouvelle grille de salaires au 1er février 2019


Entrée en vigueur et champ d'application

 

Cet accord, signé le 31 janvier, entre en vigueur le 1er février.

Il s’applique à toutes les entreprises qui appliquent la CCNEAC et qui sont adhérentes à un syndicat signataire de l'accord, dont le SYNAVI et le SCC (membres de la FSICPA). Il a d'ores et déjà été signé, côté salariés, par le SFA-CGT et le SYNPTAC-CGT.

L'accord ne prévoit pas d’augmentation obligatoire pour les salaires réels, c'est-à-dire pour les salaires supérieurs aux minima conventionnels fixés dans la grille en vigueur.

L'extension de cet accord est demandé au Ministère du Travail, pour le rendre obligatoire à toutes les entreprises du secteur.