A compter du 12 janvier 2018, l'accord du 10 novembre 2016 relatif à la rémunération du metteur en scène devient obligatoire pour toutes les entreprises qui dépendent de l'Annexe 1 de la CCNSVP (à savoir, en particulier : producteurs de spectacles dramatiques hors tournées et exploitants de lieux).

 

Cet accord prévoit une rémunération minimum au SMIC horaire pour le metteur en scène de théâtre, un droit d'auteur de 2% minimum et une garantie de rémunération de 120 heures pour la mise en scène de nouveaux spectacles d'une durée au moins égale à 1 heure.

Il ne concerne pas les spectacles d'humour et comédies musicales.

Lire le texte étendu par arrêté ministériel du 19 décembre 2017, publié au J.O. du 12 janvier 2018.