Intermittence

Le SYNAVI affirme que :

  • la discontinuité des activités et de l’emploi dans le secteur des arts vivants justifie l’existence de l’intermittence comme régime spécifique ;
  • ce dispositif doit relever de la solidarité interprofessionnelle ;
  • un juste recours à l’intermittence doit aller de paire avec un développement soutenu de la création d’emplois permanents ;
  • les professionnels du secteur artistique et culturel doivent être parties prenantes de toute négociation concernant leur situation et la mise en place de protocole d’indemnisation juste et conséquent.

Connectez-vous pour télécharger les documents.

Le 17 décembre 2003, un comité de suivi de la réforme de l’assurance chômage des intermittents a été mis en place. Il était composé de parlementaires de la majorité et de l’opposition, de syndicats, de coordinations et d’organisations professionnelles.

En mai 2013, en prévision de la renégociation des annexes 8 et 10 du régime d’assurance chômage, le comité de suivi a été relancé, rejoint par de nouvelles organisations et de nouveaux parlementaires.

Télécharger la plateforme du Comité de suivi : Plateforme comité de suivi réforme Intermittence 25 02 04