Economie

Les structures indépendantes de création assurent des services d’intérêt général et s’inscrivent dans le champ de l’économie sociale et solidaire, notamment en se basant sur le principe de non lucrativité.

La répartition de l’ensemble des financements publics doit être repensée pour intégrer la diversité et les particularités du secteur indépendant et prendre en compte l’importance de son activité.

L’épidémie du coronavirus Covid-19 met sous tension les différents acteurs du Festival OFF d’Avignon, salles de spectacles, compagnies, producteurs de spectacles, collectifs d’artistes... compte-tenu des incertitudes qui pèsent sur la tenue du festival.

Le SYNAVI, le SCC, le SYNDEAC et le SNES appellent les théâtres et les salles de spectacles à tenir compte de la grande fragilité financière des compagnies et producteurs qui font face à un arrêt total de leur activité depuis le 13 mars 2020.

Dans l’attente d’une décision du Ministère de la Culture quant au maintien des festivals d’été, nous appelons à un effort de solidarité afin qu’aucune structure culturelle ne se retrouve dans une situation désespérée, préjudiciable à tous. Il appartiendra ensuite aux pouvoirs publics d’aider l’ensemble de la filière.

En conséquence, par responsabilité et solidarité, le SYNAVI, le SCC, le SYNDEAC et le SNES demandent aux théâtres en Avignon de ne pas percevoir les acomptes de location tant que la tenue définitive du festival n’est pas acquise.

À Paris, le 10 avril 2020

 

Contacts :

SYNAVI, Muriel GUYON, direction@synavi.org

SCC, Yannis JEAN, delegue-general@syndicat-scc.org

SYNDEAC, Vincent MOISSELIN, v.moisselin@syndeac.org

SNES, Philippe CHAPELON, syndicat@spectacle-snes.org

 

Télécharger la Déclaration commune SSC SNES SYNAVI SYNDEAC du 10 avril 2020 sur Avignon OFF

Suite au rapport de Steven Hearn commandité par le ministère de la culture et de la communication sur «l’entreprenariat culturel », l'UFISC a adressé le 12 mars 2015 un courrier à la Ministre de la Culture.

Dans le contexte de transformation profonde de nos sociétés, la dimension artistique et culturelle doit porter un enjeu fondamental pour la dignité des personnes, l'engagement citoyen et la construction du vivre-ensemble.

C’est ce que défend cette lettre ouverte de l’UFISC qui vise à réaffirmer les enjeux d'une économie politique solidaire.

Télécharger la lettre ouverte de l'Ufisc à la Ministre de la Culture : Ufisc lettre ouverte entreprendre culturel 12 03 15