Lieux intermédiaires et indépendants

Dans la continuité du travail réalisé depuis quatre ans (forums nationaux, charte de la coordination nationale des lieux intermédiaires et indépendants), nos différentes organisations, réseaux et syndicats du spectacle vivant et des arts plastiques, réunissant des centaines de lieux qui mêlent les arts plastiques, les arts de la rue, le théâtre, la marionnette, la musique, le cirque..., relancent leur mobilisation pour que les politiques publiques de la culture fassent toute leur place à la multitude des lieux intermédiaires et indépendants.

Le SYNAVI a pris connaissance des priorités données par le Premier Ministre à la ministre Françoise Nyssen, avec la publication de sa feuille de route.

Les lieux intermédiaires et indépendants n’y étant pas cités comme un enjeu pour 2018, le  SYNAVI a réagi en co-signant avec les réseaux franciliens Actes-If, le RIF, les fédérations FEDELIMA, FAMDT, FNAR, FRAAP, avec THEMAA, les syndicats SMA, SCC et l’UFISC, une lettre de demande de rendez-vous à la ministre.