Télécharger la proposition du SYNAVI - note générale : Synavi Proposition lieux indépendants 10 13

Télécharger la note technique : Synavi note technique scenes d'arts et d'essais 12 14


L’apparition, sur l’ensemble du territoire, d’une multitude de lieux de recherche, de fabrique, de résidence ou de diffusion, imaginés, créés et issus de la société civile, est devenue, de par son ampleur et son impact sur la vie culturelle et artistique, un phénomène que l’état ne peut plus ignorer.

Le SYNAVI demande que s’engage une vaste et rapide réflexion pour reconnaître et préserver la richesse que représente cette diversité. Eu égard à cette diversité, la reconnaissance par l’état de ces lieux ne pourra pas passer par la création d’un nouveau « label » au sens ou ce terme est employé par le ministère. Cette reconnaissance devra se traduire par une amélioration des conditions de travail de ces lieux et de l’ensemble des équipes artistiques qui y sont accueillies et permettre une mise en synergie et en intelligence de l’ensemble des outils disponibles sur le territoire, pour le bénéfice du public et des artistes.

 

Le SYNAVI propose, comme base de réflexion les éléments suivants :

A l’image du classement « Art et Essai » de certaines salles de cinéma, le SYNAVI demande le classement comme « Scènes d’Arts et d’Essais » des lieux répondant à une série de critères objectifs.

Ce classement serait le même quelle que soit la nature du lieu (résidence, fabrique, diffusion, recherche…) et ne pourrait modifier ni son fonctionnement ni la nature du projet. Il permettrait d’identifier et de reconnaître les lieux s’inscrivant, entre autres, dans une démarche d’économie sociale et solidaire et d’intérêt général, et dont les projets participent à soutenir les artistes dans leurs recherches et leur travail et de favoriser la rencontre entre public et artistes.

Afin de valoriser l’ancrage territorial de ces lieux, le SYNAVI propose qu’un tel classement obéisse à des règles nationales mais que la demande soit portée par le lieux et une ou plusieurs collectivités territoriales qui soutiennent le projet. Le repérage et la reconnaissance de ces projets sont ainsi transférés au niveau local (ville, agglomération, métropole, département, région).

Ce classement impliquerait, entre autres :

L’attribution d’une aide au fonctionnement par l’état. Il serait sans doute judicieux que cette aide soit spécifiquement fléchée sur une augmentation du budget artistique.L’inscription dans le cahier des charges des lieux labélisés d’une obligation de travail en réseau avec les scènes d’Arts et d’Essais et les compagnies qui y sont accueillies.