Etat

Madame la Ministre,

 

En tant que membre de plein droit du Conseil National des Professions du Spectacle, le SYNAVI – Syndicat National des Arts Vivants – a participé à l’assemblée plénière du 19 décembre 2014, aux côtés de l’UFISC, sa Fédération d’employeurs aujourd’hui reconnue au même titre que la FESAC.

Le fonctionnement du CNPS étant ce qu’il est, les organisations participantes n’ont pas toutes la possibilité d’exprimer leur point de vue et de vous poser l’ensemble des questions sur lesquelles elles souhaitent avoir vos réponses et votre avis. C’est pourquoi le SYNAVI tient à vous communiquer par la présente sa contribution au CNPS du 19 décembre dernier.

Les centaines de structures indépendantes que nous représentons sont parmi les plus dynamiques de France et nous ne manquons pas d’ambition, aussi saluons-nous votre dynamisme et votre ambition affirmés.

Nous souhaitons attirer votre attention sur quatre points particuliers :

Mme La Ministre de la Culture et de la Communication,


Nous avons pris connaissance de la convention signée pour l'éducation artistique et culturelle entre Total et le ministère de la Culture. Nous sommes surpris de voir un acteur majeur du CAC40 participer aux choix d'actions à mener dans les domaines de l'Art et de l'Education.


Si certains voudraient y voir l'élan citoyen d'un géant transnational, cette action de communication masque en réalité un scénario que nous avons trop souvent vu se répéter : l'Etat ouvre la porte aux financeurs privés pour tenter d'écrire une histoire publique - privée.