Etat

Nous avons adressé un courrier à J.M. Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, en copie à Roselyne Bachelot, afin que le ministère intervienne auprès des rectorats en faveur du règlement des actions d'éducation artistique artistique et culturelle annulées ou reportées.

Lire le Courrier au Ministère de l'Éducation nationale du 27 juillet 2020

Une fois de plus, l'État ne respecte pas ses engagements.

Le ministère de la Culture a demandé à ce que les activités artistiques et culturelles, annulées pour cause de Covid-19, soient payées - ce qui a été rendu possible, pour les établissements publics, par la levée de la "clause de service fait". Pourtant, de nombreux établissements scolaires refusent encore l’indemnisation des équipes artistiques, même lorsque leurs interventions ont été financées par des programmes du ministère de la Culture et les fonds, versés.

Aujourd’hui, le Ministère de l’Éducation Nationale prévoit que les enfants ne pouvant être accueillis par les enseignants, du fait des mesures sanitaires, puissent bénéficier d’activités « éducatives et ludiques » avec des artistes, notamment.

Lancé sans réflexion, sans concertation avec les acteurs de terrain, au détriment des élèves, des enseignants et des artistes impliqués, ce dispositif 2S2C (« Sport Santé Civisme Culture ») nous apparaît comme un dispositif au rabais, impraticable. Cette façon de faire témoigne du mépris de ceux qui ont la charge de gouverner envers ceux qui travaillent, qui souhaitent faire durablement œuvre de construction avec les citoyens de demain.