Actualités et mesures - Coronavirus COVID-19

FONDS DE SOLIDARITÉ ÉTAT / RÉGION
L’État a créé un fonds de solidarité, en concertation avec les Régions, pour venir en aide aux très petites entreprises en permettant le versement d'une aide défiscalisée. Ce fonds s'adresse aux entreprise dont le chiffre d'affaires est inférieur à 1 million d'€ et qui ont subi une perte de chiffre d'affaires de 70% entre mars 2019 et mars 2020. Cela concerne tous les secteurs d'activité, dont le secteur artistique et culturel.
En savoir plus.


RÉGION OCCITANIE / PYRÉNÉES-MÉDITERRANNÉE

  • Maintien des subventions et des acomptes liés à des événements organisés dans la période, même s'ils sont reportés ou annulés
  • Les acomptes versés pour les manifestations reportées seront maintenus.
  • Gel tous les remboursements d'avances pour une durée de 6 mois à compter du 1er avril
  • Un Fonds de secours aux secteurs associatif, culturel, sportif, de l'économie sociale et solidaire et de la politique de la ville : 5 M€, abondé par la Région, les départements d'Occitanie, les Métropoles et les agglomérations.
  • La mise en œuvre d'un prêt rebond à taux 0% pour renforcer les fonds propres des entreprises en concertation avec les banques.
  • La création d'un fonds de garantie bancaire avec BPI.
  • Un fonds de solidarité pour les entreprises de moins de 10 salariés : 25 M€, en mars et renouvelé en avril. 


OCCITANIE EN SCÈNE
Occitanie en Scène met en place des mesures spécifiques dans le cadre de ses aides à la mobilité, bourses à la mobilité professionnelle et aides à la tournée en musiques actuelles. Plus d'info.

L'ensemble de l'équipe est en télétravail et est joignable par email ou téléphone : contacts.


DIRECCTE Occitanie
Les Unions régionales se rendent disponibles pour toutes questions sur le report des échéances sociales et fiscales : oc.continuite-eco@direccte.gouv.fr - 05 62 89 83 72


CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA HAUTE-GARONNE
Le conseil départemental de la Haute-Garonne crée un fonds de soutien exceptionnel pour le monde associatif. Ce fonds sera de 2M€ et mis en place à partir du 23 mars et pour 1 mois reconductible. Cette aide s'adresse aux association dont le siège est dans le 31 pour palier aux difficulté engendrées par la crise sanitaire.
Pour faire les demandes, il faut envoyer une mail à : aide.assos@cd31.fr.
Au delà de cette aide, le Département s'engage à simplifier le fonctionnement administratif et financier des associations: paiement de toutes les aides déjà votées en 2020, instruction accélérée de tous les dossier de demande de subvention reçus (passage avant l'été), report de la date lmite des dépôts de dossier de demande de subvention du 30 juin au 30 septembre.

Le Conseil départemental soutien aussi les structures qui interviennent dans les classes de collège dans le cadre du Parcours Laïque et Citoyen. La Direction de l'éducation procédera dans les plus brefs délais au paiement anticipé sans condition de l'intégralité des soldes de subventions programmées dans le cadre des conventions PLC 2019-2020. 


RAVIV Toulouse (Réseau des arts vivants)
Création d'un fonds de solidarité pour toutes les structures et professionnel-les dont le siège social, la résidence se situe à moins de 50 km de Toulouse, les adhérent-es au RAVIV et au Mouvement H/F Midi-Pyrénées sont éligibles. Prenez contact avec le RAVIV : contact@raviv-tlse.org (objet : FONDS D'AIDE EXCEPTIONNEL). Plus d'info


Le COREPS Occitanie va se réunir la semaine prochaine. Nous aurons de nouvelles informations plus précises à vous apporter concernant les mesures concernant le territoire de l'Occitanie.


Nous avons conscience que les aides et subventions votées et à voter seront essentielles à la sauvegarde de certaines structures. C'est pourquoi nous avons rédigé un courrier à destination des collectivités locales qui va en ce sens.
Il est à votre disposition : vous pouvez le télécharger et l'envoyer à vos interlocuteurs et interlocutrices en Mairie, intercommunalité et département
.

Mots-clés :

Urgence intermittent.e.s - Appel du collectif Culture en lutte et du SYNAVI Pays de la Loire - mars 2020

Lettre envoyée par la délégation IDF à P. Bloche, adjoint à la Mairie de Paris - mars 2020

Monsieur l'Adjoint à la Maire,

Le SYNAVI (Syndicat National des Arts Vivants) et sa délégation Ile de France est saisi par plusieurs de ses membres au sujet de l'annulation des TAP et des Ateliers Bleus dans les écoles parisiennes, suite à l'épidémie de Covid 19.

Les compagnies, les équipes artistiques, les artistes concernés agissent dans le cadre du Marché Public qu'ils se sont vus attribuer par la Mairie de Paris. Ils souhaiteraient connaître les dispositions qui seront prises pour le règlement de leurs prestations.

Vous n'êtes pas sans savoir que l'ensemble des équipes concernées sont souvent de petites structures qui subissent de plein fouet la crise provoquée par l'arrêt de toutes les activités du spectacle vivant : annulation des contrats, des représentations, des résidences, des répétitions, des activités connexes, des ateliers, des cours, des TAP etc.

Le SYNAVI en appelle à la responsabilité des lieux d'accueil, de diffusion et des collectivités locales pour qu'ils assurent leurs engagements auprès des artistes et des intervenants artistiques.

Dans le cas des TAP et des Ateliers Bleus, nous demandons à la Mairie de Paris d'honorer dans leur totalité le paiement des séances annulées durant tout le temps que durera la fermeture des écoles.

Sachant l'intérêt que vous portez pour la culture, l'éducation en général et l'éducation artistique et culturelle en particulier, nous ne doutons pas de l'attention que vous porterez à notre demande.

Nous vous en remercions par avance.

Veuillez croire, Monsieur l'Adjoint à la Maire, en l'assurance de nos sentiments les meilleurs.

La délégation Île de France

Delphine Lalizout Présidente du SYNAVI IdF

Michel Alban au Conseil National et Emmanuel Landier Délégué IdF

Mots-clés :

Covid 19 - Courrier de la DRAC Centre Val de Loire

Madame la Présidente, Madame la déléguée régionale,

Voici le retour que je suis en mesure de vous apporter au regard de votre sollicitation d'hier par courriel.

J'ai toute conscience des impacts catastrophiques de la crise sanitaire que nous traversons collectivement, également dans le domaine culturel; et pour ce qui concerne le domaine du spectacle vivant plus particulièrement pour les artistes et équipes artistiques qui restent souvent les plus fragiles et les plus impactés par cette situation inédite.

Il est évident que cette crise aura des conséquences à court, moyen et long terme qui sont à ce stade encore difficilement appréhendables.

Je vous affirme à cette occasion toute la solidarité de la Drac Centre – Val de Loire et de ses agents et sa mobilisation.

Le ministère de la culture a d'ores et déjà mis en place de manière rapide et articulée aux dispositifs généraux du gouvernement, deux plans de soutien : aux acteurs culturels et aux salariés sous le régime de l'intermittence ou sous contrats courts. Les services de ma direction tiendront bien entendu informés les acteurs en région de la traduction opérationnelle de ces différentes mesures.

Pour ce qui concerne la Drac Centre – Val de Loire nous nous employons à assurer la continuité du service rendu aux publics, y compris aux acteurs professionnels du spectacle vivant, et travaillons en ce moment même à mettre en œuvre le plus rapidement possible, des solutions pour assurer les versements des subventions aux bénéficiaires de nos différentes aides :

- Aides aux projets, aux résidences et aux structurations pour les équipes danse, théâtre

- Aides au fonctionnement des lieux, saisons et festivals

Nous nous attelons par ailleurs à trouver des solutions pour les soutiens qui restaient à programmer, notamment pour l'aide aux ensembles musicaux pour lesquels la commission régionale consultative d'experts des 18 et 19 mars a dû être annulée et pour la commission relative aux conventionnements théâtre.

Pour ce faire il nous faut néanmoins prendre en compte les contraintes internes et externes, toutes mes équipes sont actuellement au travail pour dégager les meilleures solutions possibles pour tous.

Il convient également de considérer au vu de la situation et son évolution que certains appels à initiatives et guichets d'aides du ministère de la culture mis en œuvre en Drac devront être le cas échéant adaptés pour pouvoir répondre au mieux à cette situation critique. Par ailleurs les services déconcentrés de l'Etat et les collectivités auront très certainement à se coordonner également en ce sens.

A ce stade je ne puis être plus précis, mais nous sommes bien entendu tous mobilisés pour soutenir au mieux les porteurs de projets, dans tous les domaines d'activités de compétence de ma direction. En ce sens je serai intéressé à connaître les résultats de la cellule de veille et d'observation organisée par le Synavi.

Demeurant à votre disposition

Cordialement à vous

Courrier de Fabrice Morio Drac Centre Val de Loire.

Saisissez votre texte ici...

Région IDF COVID-19 : soutien aux entreprises franciliennes

Chers tous,

L'Etat, Bpifrance et la Région Île-de-France se mobilisent fortement pour soutenir les entreprises franciliennes face à la baisse d'activité liée à l'épidémie du COVID-19.
Dans cette période, il est nécessaire pour chacun d'entre vous de disposer d'une information claire et de qualité.
C'est pourquoi je vous invite à accéder par ce lien à :
- L'ensemble des mesures d'urgence mises en place pour vous soutenir dans cette période compliquée ;
- L'ensemble des contacts téléphoniques des organismes chargés de vous aider à bénéficier de ces aides.
Ce document, reprenant l'ensemble des mesures, sera mis à jour régulièrement en fonction des évolutions apportées par les partenaires.

Je vous prie de croire à notre engagement de tous les instants à vos côtés,
Valérie Pécresse
Présidente de la Région Île-de-France
Alexandra Dublanche
Vice-présidente en charge du Développement économique et de l'Attractivité, de l'Agriculture et de la Ruralité.











Élections Municipales à la Mairie de Marseille : rencontres avec les candidats le 4 mars

Les têtes de liste aux élections municipales à Marseille sont invitées à dialoguer avec les acteurs du spectacle vivant. Liberté de création, financements, priorités, autonomie des programmations, implantation des équipes artistiques, soutiens aux labels, éducation artistique liée à la création… Les candidats présents répondront tour à tour aux questions posées par des représentants des syndicats du spectacle vivant.


Au Théâtre National de la Criée le mercredi 4 mars à 17h

Une rencontre à l'initiative du SYNDEAC - SNSP - PROFEDIM (intersyndicale USEP-SV), du SMA et du SYNAVI

DÉBAT D'ENTRE-DEUX TOURS À TOULOUSE ANNULE

Du fait du report du second tour et de la fermeture des théâtres liés à l'épidémie de COVID-19, le débat est reporté sine die.


Date : 18 mars 2020

Horaire : 9h30 à 12h30.

Suite aux rendez-vous avec les listes candidates aux élections municipales de Toulouse, l'intersyndicale du Spectacle vivants, dont fait parti le SYNAVI, invite les représentant·es des listes présentes au second tour à une débat sur la politique culturelle.
Ce débat sera organisé et animé conjointement par les 6 syndicats (SYNAVI, Profedim, SCC, SMA, SNSP et le SYNDEAC).

Rdv au Théâtre du Grand Rond.

Le Pôle conseil à Bordeaux le 2 avril - ANNULÉ

Au vu de la situation sanitaire et de la fermeture des théâtres, nous sommes dans l'obligation d'annuler la venue du Pôle conseil du SYNAVI au Théâtre du Cerisier à Bordeaux, initialement prévue le 2 avril. Une date de report sera communiquée prochainement.



Le Pôle Conseil du SYNAVI est en tournée et s'arrête à Bordeaux ! Cette demi-journée sera l'occasion de poser toutes vos questions sur les aides à l'emploi du FONPEPS et sur vos problématiques administratives et sociales. L'intervenant abordera avec clarté et pragmatisme tous les sujets liés à la vie des compagnies et lieux indépendants : activités connexes, conventions collectives, salaires, direction artistique, ateliers, Pôle Emploi, Casc-SVP, etc…

Intervenant

Elie Golgevit, administrateur de compagnies, est membre du Conseil National du SYNAVI et a été son représentant aux négociations de la Convention Collective Nationale du Secteur Spectacle Vivant Public (CCNEAC) et à celles de la Convention Collective National du Spectacle Vivant Privé (CCNSVP). Il participe activement à l'animation du Pôle Conseil du SYNAVI.

Lieu et horaire

le 2 avril, de 14h30 à 17h30

au Théâtre du Cerisier 

7 rue Joseph Brunet 33300 Bordeaux

Tram B : Direction Berges de la garonne : Arrêt Brandenburg (entrée en face de l'arrêt)

Bus 9 / 25 / 76 : Direction Bordeaux Brandenburg


Inscription : https://framadate.org/elietourBordeaux2020


Contacts sur place

Cie Apsaras Théâtre – Le Cerisier

09 54 11 63 01 - apsarastheatre@lecerisier.org

Réunion de délégation le 10 mars

La prochaine réunion de délégation aura lieu le 10 mars à 10h30 via skype. 

Pour y participer envoyez votre identifiant skype à administration@synavi.org.

Ordre du jour complet à venir : mobilisation pour les municipales, préparation de l'AG du 3 juin...

Débat sur la culture dans la campagne municipale à Lyon le 18 février.

Un débat sur la culture dans les municipales est organisé par Rue89 Lyon mardi 18 février à la Chapelle de la Trinité, avec une bonne partie des candidat.e.s aux élections. Le SYNAVI sera présent et invite tous ses adhérents de la métropole lyonnaise à l'accompagner pour faire entendre la voix des structures indépendantes de création.

Toutes les infos pratiques.

N'hésitez pas à informer la délégation si vous comptez vous y rendre.

Une rencontre de ce type devrait avoir lieu le 2 mars à Grenoble. Plus d'info à venir.