Appel à manifestation pour la sauvegarde de la culture, Strasbourg, 23 janvier 2021

Dans le cadre de l'appel intersyndical national, une manifestation aura lieu en déambulation

Samedi 23 janvier à 11h à Strasbourg au départ de la Place d'Austerlitz et jusqu'au TNS

La manifestation sera immédiatement suivie de l'AG constituante du COLLECTIF DU 23 JANVIER (à la salle des colonnes, Fabrique de théâtre, 10, rue du Hohwald à Strasbourg) dont l'objectif est de rassembler les acteurs.trices culturel.les, artistiques et les citoyen.nes pour interpeller les pouvoirs publics sur nos situations. 

Prévoyez des sandwiches!

Nous avons programmé ces deux évènements un week-end pour permettre à un maximum de personnes de nous rejoindre, au delà de du spectacle vivant et des professionnels dont voici l'intitulé :

Allons à l'essentiel
Pour que la culture ne soit pas sacrifiée

Appel au monde de la culture du Grand Est, aux professionnelles,
amateurs et amatrices, citoyens et citoyennes, et toute personne préoccupée par la place allouée aux arts et à la culture dans notre société.

Si vous venez de loin voici un lien de covoituragehttps://www.togetzer.com/covoiturage-evenement/xabzyi
Sachez également que toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour rendre cette manifestation remarquable et remarquée.
Si vous êtes prêts à donner une heure, une journée, deux nuits de votre temps, vous pouvez contacter Cécile Gheerbrant compagnieoreillesetqueueinfo@gmail.com

Quelques propositions :
- Transformez-vous en femmes/hommes sandwich avec vos affiches barrées de la mention "annulé"
- Venez avec vos instruments, casseroles, porte-voix pour faire du bruit
- Imaginez, fabriquez pancartes et banderoles.

La crise va durer, notre mobilisation doit s'amplifier !!! Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin

Ci-dessous : le tract de la manifestation et la lettre ouverte intersyndicale aux collectivités du G

Pour le SYNAVI Grand Est

Benoît FaivreCécile
Gheerbrant
Hélène Lantz
Laurent Crovella

AG des organisations professionnelles du spectacle vivant Grand Est le 11 janvier à 14h

Après la conférence de presse ministérielle de ce 7 janvier, les conditions de réouverture des lieux culturels et de l'espace public demeurent floues. Une réunion est prévue le 8 janvier au ministère de la culture avec les organisations professionnelles (dont le Synavi) pour discuter d'un calendrier calibré et évolutif. A suivre donc...

Mais il apparait que l'évolution sera lente et l'incertitude durable. Il est donc essentiel de rester uni.e.s, mobilisé.e.s, en nombre !
C'est pourquoi le groupe unitaire des organisations et syndicats d'employeurs et de salariés du spectacle vous invite à participer à une Assemblée générale des professions du Spectacle Vivant du Grand Est

Lundi 11 janvier 2021 de 14h à 17h

L'objectif est, au-delà d'échanges d'informations y compris sur des situations personnelles, de définir ensemble les modalités d'une action qui s'annonce indispensable autour du 20 janvier.

Ordre du jour :
  • 14h / 15h Temps d'expression des participants autour de situations vécues ou d'autres informations pertinentes.
  • 15h / 15h15 Point sur la diffusion de la Lettre ouverte (voir pj)
  • 15h15 / 16h15 Réflexions et prises de décisions autour des aspects pratiques de la manifestation
  • 16h15 / 17h Temps d'échange autour des revendications et de formes qui pourront y être développées.

Pour nous permettre d'avoir une idée du nombre de participants, merci de cliquer sur ce lien si vous voulez en être, cela nous permettra d'avoir une idée du nombre de participants à l'avance. Vous recevrez ensuite le lien pour la réunion elle-même.https://zoom.us/meeting/register/tJ0ucOqoqDIqHNV8iRFie5EThMEb9k00eYWc

Pour le SYNAVI Grand Est
Benoît Faivre
Cécile Gheerbrant
Hélène Lantz
Laurent Crovella - référent COVID 19 laurentcrovella@aol.com

Manifestation le 15 décembre à Strasbourg

Après la désannonce gouvernementale méprisante et incohérente du 10 décembre interdisant la réouverture des salles de spectacle et de cinéma initialement programmée le 15 décembre un appel à manifester a été lancé nationalement par l'intersyndicale du spectacle vivant.

Professionnels du spectacle vivant, que vous soyez techniciens, administratifs ou artistes, que vous soyez permanents ou intermittents, il est essentiel de répondre à cet appel en nombre ! Spectateurs, spectatrices en manque, n'hésitez pas à nous rejoindre !

A Strasbourg manifestation* mardi 15 décembre à 14h Place Kéber

Pour être visibles, nous vous invitons à :
- A vous transformer en homme/femme sandwich avec vos affiches de spectacle
- A ramener vos instruments, vos accessoires et outils de travail
- A faire du bruit, harmonieux ou pas !
- A fabriquer des pancartes avec les messages de votre choix
Et dans tous les cas, à venir avec au minimum 500g de farine dans un sac neutre pour mener l'action collective suivante
1
) Au battement du tambour chacun se place à 2m de distance de ses voisins et trace un cercle de farine autour de soi
2) Au signal nous pousserons un grand cri de colère
3) Nous jetterons un nuage de farine sur la place à l'image du brouillard dans lequel nous avançons depuis des mois.

La culture est un droit et un bien essentiel. L'art est public. Il n'est pas une variable d'ajustement.


* Mesures sanitaires du rassemblement
- Les personnes vulnérables sont invitées à faire preuve d'une vigilance particulière et sont invitées à ne pas participer
- Les personnes présentant des symptômes ainsi que « cas contact » doivent impérativement rester chez elles.
- Port du masque obligatoire- Distance d'au moins 1 mètre avec les autres
- Saluer sans serrer la main, ni embrassades

Suites de la mobilisation du 13 novembre

La manifestation interprofessionnelle Spectacle vivant du 13 novembre à Strasbourg a rassemblé 150 personnes. 

Une délégation intersyndicale (SFASYNAVI Grand Est, SCC , SYNDEAC, CGT Spectacle,Fonction publique et territoriale CGT) a été reçue à la DRAC par la directrice régionale Mme Christelle Creff et le directeur régional adjoint Mr Charles Desservy qui se sont montrés à l'écoute des questionnements et des demandes. Notamment concernant la nécessité de créer un Coreps Grand Est et les points pour lesquels on relève une inéquité territoriale : 

  • EAC en milieu scolaire, ouverture/fermeture des conservatoires, paiement du service non fait par les collectivités territoriales, les villes et les rectorats. 
  • Nécessité d'un soutien au long cours spécifique et direct pour les équipes artistiques indépendantes sans critères mettant l'accent sur l'emploi et la présence à long terme sur les territoires. 
  • Prolongation de l'année blanche tant que l'activité n'aura pas repris, attention particulière pour les salarié.e.s en congés maladie ou maternité et ceux qui font leur entrée dans la profession. 

La DRAC Grand Est s'est engagée à faire un retour sur tous ces points au ministère et a assuré qu'un soutien particulier dans le Grand Est serait assuré pour les compagnies, avec une grande bienveillance concernant les critères et les arbitrages. Et que la création d'un COREPS argumentée notamment par le Synavi, le Syndeac et la CGT était une proposition qui méritait d'être étudiée avec soin.

Il y a également eu un reportage sur France 3. Le sujet commence à 9'20

Mots-clés :

Prochaine visio Grand Est le 19 novembre à 14h et lettre d'infos

La délégation propose un rendez-vous en visioconférence le jeudi 19 novembre de 14h à 16h ouvert à tous, adhérents ou non.

Bertrand Krill du Pôle conseil du SYNAVI sera présent. Une occasion de s'informer, d'échanger, de partager.

Merci de confirmer votre présence par mail à grandest@synavi.org, nous vous communierons le lien de connexion ensuite.

Appel à manifestation à Strasbourg le 13 novembre 12h, place de la République

La Fédération du spectacle, de l'audiovisuel et de l'action culturelle CGT (FNSAC) et ses syndicats, dont le SFA-CGT Alsace (artistes-interprètes) et le SAMBR (musiciens), le SNSP Grand Est, le Syndeac Grand Est, le SYNAVI Grand-Est, La FAREST, le collectif du spectacle vivant à Metz, le SCC, Sud Culture Grand Est, en premiers signataires, appellent tous les professionnels du spectacle vivant, intermittents et permanents : artistes, techniciens et personnels de production et d'administration du Grand Est et leurs employeurs à une manifestation

vendredi 13 novembre à 12h, place de la République à Strasbourg

La mise en place d'un nouveau confinement place tous les professionnels du spectacle, artistes auteurs, artistes interprètes, ouvriers, techniciens et personnels administratifs, dans une situation de grande insécurité. Une nouvelle fois, le gouvernement ne reconnaît pas le secteur culturel comme une activité "indispensable" à la nation. Il nous place dans l'impossibilité de porter notre travail auprès du public.

La première prolongation des droits à l'intermittence, décidée au printemps dernier, est désormais insuffisante. L'interdiction des représentations, l'annulation des événements publics empêchent de nombreux professionnels de reconstruire leurs droits. Les logiques de reports d'activité grèvent déjà et éloignent la reprise : il faut prolonger à nouveau automatiquement les droits à l'intermittence pour au moins un an, jusqu'au 31 aout 2022.

Déjà, il faut intervenir d'urgence auprès de celles et ceux, auteur.trices, technicien.ne.s, artistes, qui n'ont pu réunir à ce jour les droits nécessaires pour ouvrir des indemnités décentes, voire aucune, relatives à leurs congés maternité et arrêts maladie.

L'ensemble des caisses sociales est dangereusement mis à mal par la perte des cotisations due au recours massif au chômage partiel. Elles sont essentielles à la protection des plus fragiles, elles sont indispensables au maintien de la profession. Elles seront décisives à la reprise. Déjà, l'Afdas (formation), la CMB (médecine du travail), Audiens prévoyance (congés, retraite et santé), cessent leurs prestations ou sont en instance de faillite. L'Etat doit financer ces pertes sans puiser dans le budget de la culture.

La fermeture totale ou partielle des conservatoires et écoles de musique est incohérente au regard du maintien de l'enseignement général, tout comme l'est l'arrêt brutal ou l'entrave aux interventions artistiques dans les établissements scolaires, dans les territoires et auprès des populations empêchées. C'est la relève de nos métiers qui est en jeu.

Il faut un plan d'urgence fléchant des aides directes pour les compagnies, les ensembles et les artistes indépendant.e.s, leur permettant dès maintenant de garantir l'emploi de leurs équipes, pour pallier les effets d'engorgements liés aux reports de programmation.

Il faut aider les théâtres à accueillir cette activité en leur donnant les moyens dédiés. Il faut garantir leur sécurité, notamment ceux qui sont fragilisés par la perte de billetterie.

Enfin il faut que l'action des partenaires publics soit concertée avec l'ensemble des acteurs du spectacle vivant, afin que partout les contrats soient honorés, les moyens humains et financiers mis en oeuvre pour assurer l'urgence, les subventions votées soient versées sans proratisation et les budgets culturels garantis au minimum, voire augmentés.

Pour cela, nous demandons à l’État et à toutes les collectivités territoriales de jouer leur rôle dans l'organisation de cette action commune.


FNSAC-CGT : fédération du spectacle, de l'audiovisuel et de l'action culturelle

SFA-CGT : syndicat français des artistes-interprètes

SAMBR-CGT : syndicat des artistes-musiciens du Bas-Rhin

SNSP : syndicat national des scènes publiques

Syndeac : Syndicat National des entreprises artistique et culturelles

Synavi Grand-Est : Syndicat National des Arts Vivants, délégation Grand-Est

FAREST : fédération des arts de la rue Grand Est Bourgogne Franche-Comté

Collectif du spectacle vivant à Metz

SCC : (syndicat du cirque et compagnies de création)

Sud Culture Grand Est

Lettre ouverte aux Lunévillois.es et à leurs élu.e.s - 16 octobre 2020 - Action intersyndicale en soutien à la Méridienne

Assemblée générale Grand Est le 9 septembre

L'assemblée générale du SYNAVI Grand Est a lieu le 9 septembre à la Fabrique de Théâtre, à Strasbourg, 10 rue du Hohwald, à 17h.

Ordre du jour

Au niveau régional :

- Modification des statuts de la délégation Grand Est

- Election des délégué.e.s régionaux.

- Point sur la situation en région, perspectives pour la rentrée et la suite. Quelles sont nos priorités?


Au niveau national :

- Approbation du rapport d'activité et des comptes

.- Projet de l'organisation des Etats Généraux du spectacle vivant porté par le Synavi

- Temps d'échange autour des Droits Culturels et du développement durable dans nos pratiques


Les adhérents et sympathisants qui souhaiteraient suivre par visioconférence doivent en faire la demande par mail à grandest@synavi.org, le lien leur sera donné en réponse par mail.

Vous ne pouvez pas participer ? Les formulaires de pouvoir sont à renvoyer au SYNAVI signés par mail au plus tard la veille de l'AG à contact@synavi.org.

Covid-19 Visioconférence spéciale "reprise des activités" pour les structures du Grand-Est le 27 mai à 14h

Le SYNAVI Grand Est organise une seconde réunion en visioconférence le mercredi 27 mai à 14h. Cette visioconférence aura pour thème la reprise des activités. L'ensemble des équipes artistiques du Grand Est y est convié. Elle sera animée par les co-déléguées de la délégation Grand Est (Cécile Gheerbrant, Marion Grandjean et Hélène Lantz), par le délégué COVID-19, Laurent Crovella et par Bertrand Krill, membre du Pôle Conseil du Synavi.

Le déroulé de la réunion sera le suivant :

14h à 14h30 : présentation des « chantiers en cours » par la délégation Grand Est.

14h30 à 16h30 : la reprise : Quand ? Comment ?

N'hésitez pas à noter vos questions ou vos pistes de réflexion à l'avance et à nous les transmettre le lundi 25 mai au plus tard par mail : grandest@synavi.org

La réunion aura lieu via Zoom. Nous vous transmettrons le lien dès réception de la confirmation de votre présence.

Mots-clés :

Compte rendu de l’entretien avec Olivier Chapelet, directeur du TAPS et responsable de la Fabrique de Théâtre à Strasbourg

SITUATION À LA FABRIQUE DE THÉÂTRE

LES BUREAUX :

Les bureaux de la Fabrique seront accessibles à partir du lundi 18 mai 9h. Le protocole mis en place a été communiqué par mail aux occupants habituels.

Si vous n'avez rien reçu, vous pouvez vous adresser directement à André Koestel : andre.koestel@strasbourg.eu

Les charges correspondantes à l'occupation des bureaux seront déduites des factures pour la période du 17 mars au 18 mai.

LES SALLES DE REPETITION :

L'accès aux salles de répétition est plus incertain. Il sera possible, au plus tôt le 1er juillet. L'autorisation d'ouverture est soumise au vote des élus.

En tout état de cause, nous n'aurons aucune information avant le 2 juin, échéance du premier bilan du plan de déconfinement.

Quelle que soit la décision, cette ouverture ne concernera pas toutes les salles de répétition et elle se fera sous certaines conditions, afin d'être en conformité avec les mesures préconisées dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.

La responsable prévention de la Ville de Strasbourg viendra faire un état des lieux.

Mots-clés :