Cette mot-clé contient 1 blogs privés qui ne sont pas mentionnés ici.

Appel à manifestation à Strasbourg le 13 novembre 12h, place de la République

La Fédération du spectacle, de l'audiovisuel et de l'action culturelle CGT (FNSAC) et ses syndicats, dont le SFA-CGT Alsace (artistes-interprètes) et le SAMBR (musiciens), le SNSP Grand Est, le Syndeac Grand Est, le SYNAVI Grand-Est, La FAREST, le collectif du spectacle vivant à Metz, le SCC, Sud Culture Grand Est, en premiers signataires, appellent tous les professionnels du spectacle vivant, intermittents et permanents : artistes, techniciens et personnels de production et d'administration du Grand Est et leurs employeurs à une manifestation

vendredi 13 novembre à 12h, place de la République à Strasbourg

La mise en place d'un nouveau confinement place tous les professionnels du spectacle, artistes auteurs, artistes interprètes, ouvriers, techniciens et personnels administratifs, dans une situation de grande insécurité. Une nouvelle fois, le gouvernement ne reconnaît pas le secteur culturel comme une activité "indispensable" à la nation. Il nous place dans l'impossibilité de porter notre travail auprès du public.

La première prolongation des droits à l'intermittence, décidée au printemps dernier, est désormais insuffisante. L'interdiction des représentations, l'annulation des événements publics empêchent de nombreux professionnels de reconstruire leurs droits. Les logiques de reports d'activité grèvent déjà et éloignent la reprise : il faut prolonger à nouveau automatiquement les droits à l'intermittence pour au moins un an, jusqu'au 31 aout 2022.

Déjà, il faut intervenir d'urgence auprès de celles et ceux, auteur.trices, technicien.ne.s, artistes, qui n'ont pu réunir à ce jour les droits nécessaires pour ouvrir des indemnités décentes, voire aucune, relatives à leurs congés maternité et arrêts maladie.

L'ensemble des caisses sociales est dangereusement mis à mal par la perte des cotisations due au recours massif au chômage partiel. Elles sont essentielles à la protection des plus fragiles, elles sont indispensables au maintien de la profession. Elles seront décisives à la reprise. Déjà, l'Afdas (formation), la CMB (médecine du travail), Audiens prévoyance (congés, retraite et santé), cessent leurs prestations ou sont en instance de faillite. L'Etat doit financer ces pertes sans puiser dans le budget de la culture.

La fermeture totale ou partielle des conservatoires et écoles de musique est incohérente au regard du maintien de l'enseignement général, tout comme l'est l'arrêt brutal ou l'entrave aux interventions artistiques dans les établissements scolaires, dans les territoires et auprès des populations empêchées. C'est la relève de nos métiers qui est en jeu.

Il faut un plan d'urgence fléchant des aides directes pour les compagnies, les ensembles et les artistes indépendant.e.s, leur permettant dès maintenant de garantir l'emploi de leurs équipes, pour pallier les effets d'engorgements liés aux reports de programmation.

Il faut aider les théâtres à accueillir cette activité en leur donnant les moyens dédiés. Il faut garantir leur sécurité, notamment ceux qui sont fragilisés par la perte de billetterie.

Enfin il faut que l'action des partenaires publics soit concertée avec l'ensemble des acteurs du spectacle vivant, afin que partout les contrats soient honorés, les moyens humains et financiers mis en oeuvre pour assurer l'urgence, les subventions votées soient versées sans proratisation et les budgets culturels garantis au minimum, voire augmentés.

Pour cela, nous demandons à l’État et à toutes les collectivités territoriales de jouer leur rôle dans l'organisation de cette action commune.


FNSAC-CGT : fédération du spectacle, de l'audiovisuel et de l'action culturelle

SFA-CGT : syndicat français des artistes-interprètes

SAMBR-CGT : syndicat des artistes-musiciens du Bas-Rhin

SNSP : syndicat national des scènes publiques

Syndeac : Syndicat National des entreprises artistique et culturelles

Synavi Grand-Est : Syndicat National des Arts Vivants, délégation Grand-Est

FAREST : fédération des arts de la rue Grand Est Bourgogne Franche-Comté

Collectif du spectacle vivant à Metz

SCC : (syndicat du cirque et compagnies de création)

Sud Culture Grand Est

Communiqué Solidarité Hauts-de-France - 7 mai

Lettre de l'intersyndicale aux collectivités - 8 avril

Intersyndicale : interpellation de Laurent Wauquiez

Suite à un début de concertation avec l'exécutif et les services de la Région au début de la période du confinement, et suite aux premières communications de Laurent Wauquiez, nous avons participé à l'élaboration d'un courrier commun avec des représentants du Profedim, Forces musicales, Fédération des arts de la rue Auvergne-Rhône-Alpes, Syndeac - avec qui nous étions déjà en dialogue autour de notre interpellation aux candidats des élections municipales. Nous avons demandé à la Région de maintenir le versement de toutes les subventions, d'abonder les dispositifs étatiques de droit commun, de venir en aide à toutes les structures impactées par la crise, y compris celles qui ne bénéficient pas de subventions, de mettre en place un plan de relance, avec un comité de suivi et d'évaluation partagée avec les organisations professionnelles, pour accompagner la reprise d'activité et la sortie de crise. Le courrier a été envoyé lundi 6 avril (voir ci-dessous).

Rencontre de l'intersyndicale des employeurs spectacle vivant public en Région Centre-Val de Loire, 4 février, Tours

L'INTERSYNDICALE DES EMPLOYEURS DU SPECTACLE VIVANT ET DE LA CRÉATION ARTISTIQUE EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

a le plaisir de vous inviter

Le mardi 4 février 2020

à Tours

Au Petit Faucheux – 12 rue Léonard de Vinci – 37000 Tours

L'intersyndicale des employeurs spectacle vivant public en Région Centre-Val de Loire réunissant PROFEDIM, le SMA, le SNSP, le SYNAVI et le SYNDEAC, organise une réunion d'information ouverte à tous les artistes, structures, compagnies, ensembles, techniciens du spectacle, élus et acteurs culturels de la Région Centre-Val de Loire.  Cette réunion est l'occasion de se rencontrer et d'échanger sur les actualités régionales et nationales du secteur.

  • 13h30 : Accueil et café
  • 14h-14h30 : Présentation d' HF – Centre-Val-de Loire pour l'égalité homme/femme dans les arts et la culture
  • 14h30-17h30 : point d'actualité régionale et nationale sur les enjeux du secteur


L'intersyndicale des employeurs spectacle vivant public en Région Centre-Val de Loire :

PROFEDIM - Syndicat des Producteurs, Festivals, Ensembles, Diffuseurs Indépendants de Musique (julie@doulcememoire.com ; admin@quatuordiotima.fr )

SMA – Syndicat des Musiques Actuelles (francoisedupas@petitfaucheux.fr ; frederic.robbe@lastrolabe.org )

SNSP – Syndicat National des Scènes Publiques (jerome.costeplane@theatredechartres.fr )

SYNAVI –Syndicat National des Arts Vivants (labelleorange.prod@gmail.com )

SYNDEAC - Syndicat des entreprises artistiques et culturelles (francoischaudier@cdrtours.fr)

Manifeste pour les Arts et la Culture en Centre Val de Loire - Mars 2019

L'Intersyndicale des Employeurs du Spectacle Vivant Public de la Région Centre Val de Loire, rejoints par les fédérations, associations, artistes, syndicats de salaries et citoyens, publient une lettre ouverte sur la place des arts et de la culture dans les choix politiques actuels.

Communiqué intersyndical IDF sur le retrait de la Région d'Arcadi - Septembre 2018

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
LA COOPÉRATION CULTURELLE MISE A MAL NON À LA DISPARITION DE L’EPCC ARCADI !

Les organisations professionnelles du spectacle vivant d’Ile-de-France signataires, réunies en intersyndicale, ont pris connaissance du courrier adressé le 12 septembre dernier par Valérie Pécresse, Présidente du Conseil Régional d’Ile-de-France à Françoise Nyssen, ministre de la Culture, informant cette dernière de la décision régionale de quitter l’EPCC ARCADI.

Dès l’installation de la nouvelle majorité régionale - qui n’a jamais caché sa défiance à l’égard d’ARCADI, mais également de l’ARIAM et du Festival d’Ile-de-France, tous deux disparus aujourd’hui - le milieu professionnel avait largement fait part de ses inquiétudes, s’était mobilisé et avait engagé un dialogue avec la Région et la DRAC Ile-de-France sur le sujet. Ces derniers mois, un nouveau cahier des charges avait finalement réuni État et Région et une procédure de recrutement pour la direction était engagée, permettant de conserver l’essentiel des missions d’ARCADI.

Nous nous alarmons de la décision signifiée à Madame la Ministre par Madame Pécresse, et de la méthode brutale qui affiche une indifférence à l’égard du travail accompli et des salariés de l’établissement. Elle signerait l’arrêt de mort d’ARCADI entraînant un affaiblissement considérable des équipes artistiques franciliennes qui agissent au plus près des habitants.

Lire la suite

Communiqué intersyndical Grand Est - Occupation du TGP - 22 mars 2018

 

Communiqué de presse des représentants régionaux du PROFEDIM, du SNSP, du SYNAVI et du SYNDEAC, syndicats d’employeurs du spectacle vivant subventionné

Le 22 mars 2018

Dans les territoires du Grand Est,
la persistance d’une politique publique de la culture est menacée


Théâtre Gérard Philipe à Frouard, Théâtre Louis Jouvet à Rethel, Transversales à Verdun, Nouveau Relax à Chaumont, Bords 2 Scènes à Vitry-le François... Ce sont des scènes conventionnées et des théâtres de ville, financés par la Région, les départements, les communes, parfois les communautés de communes, l’Etat. Dans un autre contexte, l’Espace Bernard-Marie Koltès à l’Université de Lorraine à Metz. C’est un réseau d’établissements qui a pris des missions et des responsabilités dans la création artistique, dans la diffusion et l’accès de tous aux œuvres. C’est le tissu premier de la démocratisation culturelle, de l’accompagnement de la création et de l’émergence artistique maillant les territoires en complément des grands labels nationaux. 

Lire la suite

Alerte : Théâtre Gérard Philippe de Frouard en danger !

Le SYNAVI Grand-Est réagit à la situation périlleuse du Téâtre Gérard Philippe de Frouard.  

Signez la pétition de soutien !

 

COMMUNIQUE DE PRESSE INTERSYNDICAL – JEUDI 1ER FEVRIER 2018

Le Théâtre Gérard Philipe (TGP) - Scène conventionnée pour les arts de la Marionnette de Frouard, Bassin de Pompey, est en danger !

Aujourd’hui, c’est la Ville de Frouard qui retire les 2/3 de sa subvention soit 100 000 euros. Cette baisse a pour conséquence la perte du programme de Scène Conventionnée et de presque l’ensemble des financements alloués.

Lire la suite

Communiqué intersyndical IDF sur l'agence ARCADI - Décembre 2017

Les organisations d'employeurs du spectacle vivant en Ile-de-France, dont fait partie le SYNAVI, réagissent à l'évolution annoncée des missions d'ARCADI dans le communiqué suivant.

 

Lire la suite